Ma passion pour la création

Je m’appelle Quentin Bouquin, je suis originaire de Rennes. J’y ai passé mon Bac S, puis effectué un DUT Science et Génie des Matériaux à Nantes. Étant de nature manuel et intéressé par le domaine de la fabrication, cela me paraissait un bon compromis entre la théorie et la pratique. À travers les projets de groupes et les travaux pratiques, j’ai développé mes connaissances des matériaux et de leurs procédés.

 

Durant mon temps libre à IUT, j’ai découvert le Créatelier. C’est un atelier libre d’accès pour les étudiants, équipé d’imprimantes 3D et d’une machine laser qui permet de découper et graver des plaques de bois ou plastiques. J’y ai trouvé l’opportunité de développer des projets personnels sans être bridé par les contraintes liées aux machines coûteuses, relatives à l’industrie pour laquelle j’étais formé.

La découverte de l’impression 3D a été une révélation pour moi, elle me permet de donner vie à mes idées ! Je les modélise numériquement et les rends réelles en les imprimant. Grace à ce procédé, j’ai créé mon premier objet… Un presse agrumes ! Il m’en manquait un dans mon petit logement étudiant pour me faire des jus de fruits frais le matin avant d’aller en cours. Son impression a duré 2h30, je n’ai pas bougé de devant l’imprimante pendant tout ce temps. J’étais fasciné par le spectacle ! J’ai ensuite continué à créer des objets en utilisant les autres machines à disposition, et cette folie créatrice m’a fait prendre conscience que j’avais désormais la possibilité et les moyens de créer ce dont j’ai envie.

Plutôt que de continuer dans le secteur industriel, j’ai préféré me tourner vers le domaine de la création afin d’acquérir de nouvelles compétences, et développer des projets et produits plus ambitieux. J’ai alors effectué la Licence Design, Matériaux et Modélisation à l’école de Design Nantes Atlantique et à l’IUT de Nantes, alternant entre la théorie de la création en cours et la pratique en entreprise.

Pour prétendre à cette licence il me fallait absolument trouver une entreprise partenaire qui m’accepterait en tant qu’alternant. Le nombre de places étant limité à 20 étudiants, je devais rapidement trouver une entreprise, se rattachant de préférence à l’univers des Fablabs et plus largement celui des Makers. Ce fut après plusieurs semaines de recherches, appels téléphoniques et e-mails vers des entreprises d’abord en Bretagne, puis en Normandie et enfin au Pays de la Loire, que j’ai reçu une réponse positive : celle du magasin Leroy Merlin à Angers. J’étais aux anges ! Après 2 entretiens, ils m’ont proposé un poste au sein du Fablab professionnel du magasin, avec tout ce dont je rêvais : un espace de conception, trois imprimantes 3D, une machine laser, des brodeuses numériques et un atelier entièrement équipé d’outils de bricolage.

Dans le prochain article je vous raconterai comment s’est passé cette année au sein de l’atelier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *